Information sur Saint Martin

The friendly island (L'île amicale), c'est ainsi que l'on surnomme avec raison Saint-Martin. Cette petite île de la Caraïbe à 200 Km au sud-est de San juan, 2.400 Km de New-York, 3.000 Km de Montréal, 1.800 Km de Miami, et 6.000 Km d'Amsterdam est un exemple unique entre deux nations. Cette dépendance de 75 Km² est partagée entre deux parties : française et hollandaise. Pourtant, malgré cette division, pas de poste frontalier et pas de douanier. C'est en toute fraternité que les deux groupe coexistent. Saint-Martin qui est un port franc, est également un véritable paradis fiscal. Philipsburg est la capitale hollandaise. La capitale française, Marigot, possède un charme plus authentique, la langue officielle est le français tandis que c'est le hollandais à Philipsburg. L'Euro est la devise officielle mais le dollar est roi. Côté linguistique, même constat, le français et le néerlandais sont occultés par l'anglais largement usité. La population côté français est de 36.000 habitant tandis qu'elle de 41.430 habitants côté hollandais. Le climat y est doux toute l'année avec des températures moyennes de 27°C et un peu plus chaud et humide en saison hivernale. Le point culminant de l'île le "Pic Paradis" qui est de 4234 m se trouve au centre de la partie française. Enfin, l'île se caractérise aussi par ses magnifique plages de sable fin où il fait bon se prélasser. 

Histoire de Saint-Martin

L'île fut découverte par Christophe Colomb en 1493, le jour de la Saint-Martin de Tours et de nombreux drapeaux y flottèrent dans les 140 ans qui suivirent; espagnol, français, hollandais et anglais. Mais, en 1648, un taité partagea l'île en deux; 32 Km² aux Français dont la force navale était supérieure à l"époque. Bien avant la prise de possession de l'île par les colons européens, cette dernière  était habitée par les Arawaks puis les Caraïbes. Le site archéologique de Grand-Case a fait émerger cette présence amérindienne qui date de 1600 à 1500 avant J-C. Des pierres gravées mais également des objets usuels l'attestent. Convoitée pour sa position stratégique et pour ses ressources salines, Saint-Martin fut l'objet de nombreuses disputes. Les Français, les Hollandais mais aussi les Espagnols et les Anglais tentèrent de se l'approprier. Pour expliquer son statut actuel, la légende veut que Saint-Martin ait été "jouée" à la course. Deux coureurs français et hollandais auraient fait le tour de l'île afin de délimiter leur territoire respectif. La partie française représentant 43 Km², soit les 2/3 de la superficie totale, le coureur français devait être un sacré champion!

C'est en 1850 (deux ans après l'abolition de l'esclavage) que l'île acquiert son statut de port franc, elle sera rattachée au département de la Guadeloupe en 1963. Mais ce n'est qu'au milieu du XXéme siècle qu'elle attira de nombreux visiteurs dont certains deviendront résidents permanents. Actuellement, seul 20 % de la population sont réellement Saint-Martinois. L'île accueille plus de 77 nationalités différentes.

Visite de Saint-Martin (Partie Hollandaise)

Philipsburg

La ville, fondée en 1733, s'articule essentiellement autour de deux rues Front Street et Back Street où vous pourrez flanner, faire du shopping dans les nombreuses boutiques détaxées ou encore vous laisser prendre au jeu dans les casinos. 

Eglise méthodiste : elle vaut le détour pour son originalité architecturale.

Le "Court House" (le palais de justice) : un très joli édifice vert et blanc qui date du XIXème siècle.

Le jardin botanique et zoologique : rassemble plus de 35 espèces différentes et une centaine de plante de la région Caraïbe et Sud-Américaine ; le lion doré tamarin, les chiens sauvages, les chouettes à lunettes et les caïmans (de la famille des alligators) sont particulièrement intéressants à voir.

Le Musée de Sint-Maarten (Philipsburg) : retrace l'histoire et la culture des gens de l'île de la Préhistoire à nos jours.

Des régates et des excursions sont organisées pour les visiteurs sur les yachts de la Coupe d'Amérique. A Great Bay à Philipsburg a lieu la régate des 12m de Sint-Maarten

Visite de Saint-Martin (Partie Française)

Marigot

La capitale française possède elle aussi ses boutiques détaxées. Mais ce qui fait son charme, c'est surtout son marché quotidien, sur le port. Ne manquez pas, rue de la Liberté, la bâtisse dont la façade est en faïence.

Le musée de Saint-Martin : le musée est essentiellement consacré aux Arawaks. On peut y voir des céramiques ainsi que d'autres objets usuels en bois, des coquillages ou encore des bijoux.

Le Fort Saint-Louis : il ne reste plus grand chose de cette ancienne fortification mais la vue y est très belle.

La ferme des papillons : abrite un jardin avec quelques beaux papillons du monde entier.

Shopping

Saint-Martin : paradis du shopping vous propose de découvrir ses boutiques de luxe, qui exposent les prestigieuses collections des plus grands couturiers et des plus célèbres joailliers, ainsi que des boutiques de cigares, alcools, caméscopes... Ne pas manquer à Marigot en partie française, le centre commercial "West Indies, situé sur le front de mer, les luxueuses boutiques de la rue du Général de Gaulle et celles de la Merina Royal. En partie hollandaise, vous découvrirez la rue principale de Front Street avec ses luxueuses bijouterie de grandes marques. L'île ne payant aucune taxe douanière, le shopping s'y avère très intéressant car les prix pratiqués sont parmi les plus bas de la région et certainement très inférieurs à ceux des Etats-Unis, du Canada et de l'Europe.

Les Restaurants

Saint-Martin, capitale de la gastronomie de la Caraïbe possèdent plus de trois cents restaurants sur l'île. Avec ses spécialités créoles, françaises, américaines italiennes, marocaines, asiatique,... cette cuisine vous séduira par sa diversité. Laissez-vous tenter par l'un des trois hauts lieux de la gastronomie, La Marina Royale, le Front de Mer à Marigot et Grand-Case.

Les Hôtels

Le choix est large allant des grands complexes hôteliers aux résidences hôtelières en passant par des maisons d'hôtes plus intimes, des appartements saisonniers ou de luxueuses villas et réponds à tous les goûts.

Les Plages

Cette île compte 36 plages magnifiques de sable blanc sur lesquelles il n'y a jamais foule même en saison et pour ceux qui préfèrent la tranquillité, il est facile de trouver des plages désertes.

Anse Marcel : Site exceptionnel d'une eau calme et sable blanc. Pour y accéder passage obligé par le complexe hôtelier du Méridien.

Baie aux Prunes : Très connue des surfeurs, elle est située entre la "Pointe du Canonnier" et la "Falaise aux oiseaux".

Baie Rouge : l'une des plus belles plages de l'île, à proximité de MArigot. De somptueuses villas bordent la plage. Une falaise est située à l'est de la Baie.

Cupecoy : fréquentée par les naturistes. Très belle plage sauvage située aux pieds des falaises d'ocre.

Dawn Beach : Très jolie plage ou les amateurs de plongée avec masque et tuba trouveront leur bonheur.

Friar's Bay : jolie plage protégée de la houle. Ne pas rater les "Full Moon Party" (la nuit de la pleine lune).

ILet Pinel : Petite île paradisiaque. Les pêcheurs vous amèneront sur l'îlet à partir de la baie de French Cul de Sac où vous passerez une journée inoubliable.

Maho Bay : magnifique plage située en bout de piste de l'aéroport international de Juliana.

Mullet Bay : située le long du golf. Belle plage ombragée de sable blanc.

Orient Bay : superbe plage très fréquentée et animée. Vous trouverez de nombreux restaurants, des boutiques, etc... les fonds marins sont très beaux. Les nudistes pourront se sentir à l'aise au "Club Orient Naturist Resort"

Dom Tom
 

Vous souhaitez ajouter des informations sur Saint Martin, cliquer ici

Dom Tom

Dom Tom

Dom Tom
Guadeloupe| Martinique| Guyane| St-Pierre & Miquelon| Mayotte| Nouvelle Calédonie| Polynésie Française| Réunion| Wallis & Futuna| St Barth & St Martin|
Concept, Design, Copyright 2009 @ CaribbeanConsult.Com Informatique Guadeloupe Martinique Antilles Dom Tom
Dernière mise à jour le